Tricherie Dans Les Casinos En Ligne

Tricherie dans les casinos en ligne

Frontière de l’Ouest et les cowboys

Les westerns dépeignent les combats de jeux de cartes comme étant monnaie courante. Il n’y avait pas d’arbitrage à l’époque et les fusillades étaient la manière habituelle de régler les désaccords qui pouvaient survenir. C’est peut-être inexact. Même à l’époque, l’Ouest américain n’était pas très sauvage, et pourtant les histoires ne surgissaient pas simplement de nulle part. Il y a eu des cas réels où des conflits autour d’une partie de poker ont conduit à des fusillades et à la mort de certains des participants.

Le jour de Noël 1869 en est un exemple notable. Ce jour-là, John Wesley Hardin, l’un des flingueurs les plus prolifiques du Vieil Ouest, choisit de participer à une partie de cartes dans le petit hameau de Towash, au Texas. Noël était dans l’air, mais la partie a rapidement dégénéré. Hardin a fini par se disputer à propos d’une main avec un homme connu sous le nom de James Bradley. A Towash, ils se sont battus. Malgré les compétences de Wesley en matière de pistolet, Bradley a tiré le premier mais l’a manqué ; Hardin a été plus précis et a tué Bradley.

Des histoires comme celles-ci se sont produites à maintes reprises au cours du 19e siècle. Wild Bill Hickok et Doc Holliday utilisaient fréquemment des armes à feu pour régler les différends liés au jeu à la place des croupiers.

Le développement d’aires de jeux sécurisées

Le poker et d’autres activités de jeu ont eu besoin d’une atmosphère plus sûre pour survivre au fil du temps. Dans les années 1930, les casinos de Las Vegas sont devenus un refuge pour les joueurs ordinaires qui voulaient tenter leur chance au lieu de risquer leur vie dans des jeux clandestins illégaux. Les joueurs ont commencé à fuir les saloons classiques de l’Ouest du siècle précédent.

Bien sûr, ces casinos n’étaient pas totalement sûrs. Dans les années 1950, le crime organisé dirigeait la plupart des casinos du Strip de Las Vegas. Malgré cela, la plupart des participants jouaient vraisemblablement honnêtement. Même si l’argent utilisé pour construire ces hôtels-casinos était louche, de nombreux groupes à l’origine de leur construction les considéraient comme une méthode légale pour gagner de l’argent. En raison de sa crédibilité, Las Vegas a rapidement éliminé la plupart des grands centres de jeux illégaux comme Galveston et Hot Springs.

Lorsque le crime organisé gouvernait Las Vegas, les tricheurs étaient particulièrement punis. De nombreux initiés ont déclaré que de nombreuses stratégies étaient utilisées pour “dissuader” les tricheurs de réessayer. Certains casinos menaçaient ou effrayaient simplement les tricheurs pour qu’ils rendent leurs gains illégaux et ne reviennent jamais. Même dans les casinos les plus sévères à l’égard des tricheurs, c’était la technique privilégiée pour traiter les tricheurs “sans le sou” qui n’avaient pas coûté cher au casino.

Cependant, certains tricheurs notoires ont reçu le traitement rendu célèbre dans les films et les émissions de télévision. Des os cassés et des visages blessés étaient utilisés pour dire aux tricheurs qu’ils n’étaient pas les bienvenus, en leur laissant entendre que le pire les attendait s’ils essayaient à nouveau. Cela persuadait généralement les escrocs.

Les autres participants, notamment les joueurs de poker, ont continué à trouver des jeux. Les jeux de poker de casino étant relativement nouveaux, les gens les cherchaient partout. Doyle Brunson, Amarillo Slim et d’autres légendes du poker ont parcouru les États-Unis à la recherche de jeux juteux pour faire un profit rapide.

Brunson décrit avoir été volé, battu et abattu pendant les parties, malgré leur rentabilité. Les joueurs de poker professionnels modernes peuvent jouer à des jeux de poker sécurisés dans des casinos du monde entier ou en ligne depuis chez eux.

Mesures de protection dans les établissements de jeux d’aujourd’hui

Bien que les casinos modernes ne soient pas à l’abri des tricheurs et de leurs méthodes, diverses mesures sont prises pour réduire leur influence et garantir qu’un tricheur sera découvert, même s’il s’en tire le premier.

Les croupiers protègent le casino. Les croupiers d’aujourd’hui sont bien formés pour faire leur travail de manière cohérente. Les croupiers paresseux ont moins de chances de repérer une fraude. Si vous avez déjà joué dans un casino en direct, vous avez probablement vu des croupiers interrompre l’action et contacter un superviseur au moindre problème ou si quelque chose d’inhabituel se produit pour empêcher un joueur qui triche ou une erreur de changer les chances du jeu.

La plus grande arme du casino est son réseau mondial de caméras de sécurité. Chaque action dans le casino est enregistrée pour être examinée ultérieurement. Le personnel du casino surveille le flux des caméras pour détecter tout comportement inhabituel.

Ces dernières années, les casinos ont eu recours à des outils technologiques plus complexes pour identifier les tricheurs et les joueurs avantageux, qui n’enfreignent pas la loi mais ont trouvé un moyen de battre le casino. Les logiciels de reconnaissance faciale en sont un excellent exemple. Ce programme permet aux caméras de détecter les tricheurs connus avant le personnel du casino, ce qui permet plus facilement que jamais de les écarter de l’étage avant qu’ils ne jouent. D’autres applications peuvent suivre l’historique des paris individuels et collectifs pour trouver des schémas suspects qui peuvent indiquer des jeux avantageux ou des tricheries.

Un stratagème qui a été couronné de succès… pendant un certain temps.

 

Peu importe les efforts déployés par les casinos pour empêcher les tricheurs d’entrer, certains groupes continueront à passer et à les escroquer pour de grosses sommes d’argent, du moins jusqu’à ce qu’ils soient découverts. La Tran Organization a volé plus de 7 millions de dollars aux casinos en utilisant sa technologie.

Plus de 40 membres de la Tran Organization ont plaidé coupable pour escroquerie. Les méthodes étaient simples. Van Thu Tran et son mari, les chefs du groupe, soudoyaient les croupiers aux tables de baccarat, de poker Pai Gow et de blackjack dans plus de 30 casinos aux États-Unis et au Canada. Tran séduisait et soudoyait les vendeurs pour mener à bien l’opération du groupe.

L’arnaque consistait en un faux mélange des cartes. Les joueurs attendaient que les croupiers regroupent certaines cartes après avoir vu la distribution initiale. Les conspirateurs pouvaient placer d’énormes paris gagnants en sachant que ces cartes ” limaces ” apparaîtraient à nouveau dans le prochain sabot.

L’Organisation Tran a ajouté des traqueurs de cartes qui utilisaient des dispositifs cachés pour enregistrer l’ordre des cartes dans chaque sabot à mesure que leur gang s’agrandissait. Des opérateurs informatiques informaient ensuite les parieurs sélectionnés du moment où ils devaient parier et de celui où ils devaient rester à l’écart. Les dépisteurs identifiaient également les casinos présentant les plus grandes chances de tricher.

L’Organisation Tran a été attrapée malgré une escroquerie bien planifiée. Les casinos et le FBI ont pris les tricheurs sur le fait. 19 membres ont été arrêtés en mai 2007, et les autres ont été appréhendés par la suite.

Compter les cartes, est-ce de la triche ou une stratégie légitime ?

Le comptage de cartes, une forme incomprise de “triche” au casino, est probablement la plus connue. La plupart des gens pensent que le comptage de cartes nécessite de suivre chaque carte du jeu, ce qui permet aux compteurs de cartes de savoir quelles cartes apparaîtront et quand, et de gagner facilement. Dans le film, un employé de casino affirme qu’il est difficile de compter un sabot à huit jeux de cartes.

Le comptage de cartes n’est pas si difficile, mais il ne rend pas les joueurs riches. De nombreuses méthodes de comptage de cartes reposent sur le suivi des cartes qui ont quitté le sabot pour déterminer quelles sont les cartes restantes. Un compteur de cartes peut modifier ses paris en comprenant la composition du sabot, en misant plus lorsque le sabot l’avantage (généralement lorsqu’il reste plus d’as et de cartes hautes) et moins ou pas du tout lorsqu’il est surchargé de cartes basses. Les compteurs de cartes des systèmes avancés utilisent les calculs du sabot pour modifier des tactiques de base, comme prendre une assurance lorsque les chances sont bonnes. Cela donne au compteur de cartes un petit avantage sur le casino, mais pas beaucoup plus que ce que le casino a sur le joueur de blackjack moyen.

Les casinos détestent donner un avantage aux joueurs. Les casinos ont pris de nombreuses mesures pour décourager le comptage de cartes. Le comptage de cartes n’est pas de la triche, bien que la plupart des casinos soient d’accord. Les joueurs n’utilisent pas d’appareils illégaux, n’influencent pas les cartes et ne modifient pas les résultats des mains ; ils misent simplement de manière stratégique sur la base des informations qui leur sont fournies.

Le casino n’est pas obligé de vous voir gagner simplement parce que vous ne trichez pas. Dans la plupart des juridictions, un casino peut refuser de vous servir, vous interdire l’accès aux locaux ou (plus souvent de nos jours) vous suggérer de jouer à l’un de ses nombreux autres jeux. Ils peuvent également distraire un compteur de cartes.

Certains casinos ont ajouté des modifications structurelles pour empêcher le comptage des cartes. Les mélangeurs automatiques recyclent les cartes dans le sabot, ce qui empêche le comptage des cartes. D’autres casinos ont choisi de ne pas le faire parce que l’invitation au “comptage de cartes” a souvent pour résultat que quelques compteurs qui réussissent battent le casino et que de nombreux prétendants perdent en raison de leur mauvaise compréhension du comptage de cartes.

Tricher dans les jeux en ligne

Les jeux d’argent en ligne ont ouvert un tout nouveau monde de possibilités pour les joueurs qui peuvent profiter de leurs jeux de casino préférés dans le confort de leur propre maison. Cependant, ils ont créé une nouvelle arène dans laquelle les opérateurs de casino doivent être vigilants face à la possibilité que des tricheurs prospèrent. Si les casinos en ligne sont, d’une certaine manière, plus sûrs que leurs homologues en direct, il y a eu des cas de tricherie, même dans les jeux en ligne.

Les méthodes traditionnelles de tricherie, bien sûr, ne fonctionnent pas dans le monde numérique. Vous ne pouvez pas marquer les cartes, cacher quelque chose dans votre manche ou changer vos paris à la dernière minute. En fait, la seule façon pour un joueur de tricher dans la plupart des jeux de casino en ligne serait d’exploiter un bug dans le logiciel du casino ou, si possible, d’accéder au générateur de nombres aléatoires (RNG) qui détermine les résultats de chaque main ou de chaque tour. Les casinos en ligne modernes empêchent souvent cela en s’assurant que le RNG ne fonctionne qu’après que les joueurs ont placé leurs paris ou pris leurs décisions.

Les casinos et les salles de poker en ligne ont montré une certaine vulnérabilité à la tricherie dans deux domaines. Tout d’abord, il y a la tricherie dans les casinos. Les joueurs accusent fréquemment les grands sites de casino de les tromper simplement parce qu’ils perdent ; dans la plupart des cas, ces allégations sont totalement infondées et peuvent être prouvées mathématiquement en analysant un grand nombre de paris. Il existe cependant des sites de casino malhonnêtes qui sont connus pour escroquer les joueurs. Ces casinos ont tendance à disparaître rapidement de la scène des casinos en ligne et à figurer rapidement sur les listes noires qui circulent sur Internet. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles il est généralement conseillé aux joueurs de ne jouer que sur des casinos en ligne ayant une bonne réputation ; même si la plupart des casinos en ligne sont légitimes, il est toujours possible pour un nouveau site utilisant un logiciel inconnu de monter une arnaque.

Le poker en ligne a également connu sa part de problèmes de tricherie. Aux premiers jours du poker en ligne, certains joueurs astucieux ont découvert que le RNG d’un site de poker ne générait pas un ensemble de “jeux” complètement aléatoire, mais choisissait plutôt parmi seulement 200 000 configurations de jeux différentes. Cela permettait aux joueurs de prédire le flop s’ils connaissaient les mains des trois joueurs – un exemple qui montre que les premiers jeux en ligne étaient loin d’être aussi sûrs qu’aujourd’hui.

Plus récemment, le scandale du “Superuser” chez Absolute Poker a montré comment un joueur au sein d’une entreprise ayant accès à un compte administratif lui permettant de voir les mains de tous les joueurs pouvait gagner à volonté. Ce scandale de tricherie est peut-être le plus connu de l’histoire du jeu en ligne, puisqu’il a été couvert par les médias grand public après avoir été découvert par des joueurs qui avaient remarqué que le coupable avait un taux de réussite insondable aux tables.

Les joueurs ont également cherché d’autres moyens de tricher, bien que les grandes salles de poker luttent constamment contre ces méthodes. Certains joueurs, par exemple, ont créé des “bots”. Il s’agit de joueurs informatisés qui prennent place aux tables et jouent selon des stratégies préprogrammées, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. D’autres ont tenté de former des cercles de connivence, partageant le contenu de leurs mains et collaborant pour remporter des pots. Les salles de poker, en revanche, ont pris des mesures pour lutter contre ces agissements, et les joueurs qui sont pris en train d’utiliser ces tactiques ou d’autres tactiques illégales sont bannis, certains sites allant jusqu’à rembourser chaque centime aux joueurs qui ont perdu de l’argent à cause d’adversaires tricheurs.

Devriez-vous prendre le risque de tricher ?

La tricherie dans les casinos est, en fin de compte, une entreprise à haut risque et à haute récompense. Avec autant d’argent en jeu, le secteur des casinos est un aimant pour les escrocs et les tricheurs. De même pour les buveurs de Sprite.

Néanmoins, il est difficile de justifier la tricherie dans les jeux d’argent comme une activité rentable. Les procédures de sécurité des casinos virtuels et traditionnels sont si strictes aujourd’hui que la conception d’une fraude qui vous permettrait de vous en sortir est une tâche herculéenne. Quelle que soit la prudence dont vous faites preuve, vous attirerez toujours l’attention du personnel du casino, de la police ou des autres joueurs à un moment ou à un autre. Dans ce cas, il peut y avoir de graves répercussions, comme de lourdes amendes et même une peine de prison. Cela devrait être plus que suffisant pour que la plupart des joueurs restent honnêtes.

 

 

Author: Raymond Bryant